Porsche lâche une vidéo et des infos sur le Macan électrique

Actualités

Publication ou dernière mise à jour le 12/01/2023

Porsche a dévoilé des détails supplémentaires sur le Macan électrique 2024, le premier modèle de la marque à être basé sur la plateforme Premium Platform Electric (PPE) pour les véhicules électriques.

Porsche a publié de nombreux détails techniques sur le prochain Macan électrique qui vont au-delà de ce qui a été annoncé aux journalistes en novembre 2022, notamment la batterie de ce futur SUV électrique.

La batterie du futur SUV compact électrique de 100 kWh sera composée de douze modules à cellules prismatiques avec un rapport de mélange nickel-cobalt-manganèse de 8:1:1. Porsche a également fait savoir qu’il n’est pas fixé sur la portée maximale des véhicules mais plutôt sur le temps de voyage.

De ce fait, la technologie de la batterie et de la charge haute performance est donc la clé, avec un système 800 volts capable de charger de 5 à 80% en moins de 25 minutes. Porsche a également déposé une demande de brevet pour un boîtier de puissance intégré qui réduit les coûts et le poids des câbles. Les autres caractéristiques font état de la fonction de charge en parallèle pour les stations de charge à 400 volts. La plateforme PPE permettra des configurations de conduite à roues arrière et à quatre roues dans différents niveaux de puissance avec une puissance système initiale d’environ 450 kW et un couple maximal de plus de 1 000 Nm.

« La voiture la plus performante de sa catégorie » selon Porsche

Concernant la partie châssis, l’un des mantras de Porsche en termes d’efficacité routière, les versions haut de gamme du Macan électrique auront un différentiel électronique entièrement variable à l’arrière et un essieu arrière de performance appelé. Il consistera en un moteur électrique positionné particulièrement loin en arrière pour permettre un équilibre de poids légèrement orienté vers l’arrière avec un ratio de 48 à 52 pour cent. Cela combiné à la répartition dynamique du couple de la transmission intégrale et à la direction arrière, le puissant moteur électrique à l’essieu arrière garantira une agilité lors de l’accélération sortant d’un virage.

Sur le même sujet :  Un premier spyshot de la future Porsche Boxster électrique

Les versions haut de gamme auront également le Porsche Torque Vectoring Plus, un différentiel électronique de verrouillage à l’essieu arrière pour une meilleure traction, stabilité de conduite et dynamique transversale. Le Porsche Traction Management (PTM) bénéficiera également des avantages du groupe motopropulseur à transmission intégrale à double moteur, permettant une répartition de couple entièrement variable et adaptée à la demande entre les essieux avant et arrière.

Cette mécanique permettra également la première direction arrière dans un Macan. Jusqu’à environ 80 km/h, les roues arrière dirigent dans la direction opposée aux roues avant, avec un angle de braquage à l’essieu arrière pouvant atteindre cinq degrés. Cela permet de réduire le rayon de braquage d’environ un mètre et contribue à une réponse de direction plus dynamique en courbe. Au-dessus de 80 km/h, les roues arrière dirigent dans la même direction que l’essieu avant, allongeant virtuellement l’empattement pour augmenter encore la stabilité de conduite.

Le Macan électrique avait à l’origine été annoncé pour 2022, puis 2023, et il sortira finalement en 2024 en raison de retards dus à des problèmes de mise au point de la partie logicielle. Il est vrai que de nombreux possesseurs du Taycan électrique se plaignent de bugs fréquents sur leur système d’infodivertissement et même dans la gestion de la charge de la batterie. Peut-être que Porsche souhaite régler définitivement ces derniers avant de lâcher son nouveau modèle électrique dans la nature, sachant que ce sera certainement son best-seller.

Sur le même sujet :  Porsche Taycan : un vrai comparatif entre la 4S et la RWD en usage quotidien