Les employés de la Gigafactory Tesla de Berlin se plaignent de travailler trop

Actualités

Publication ou dernière mise à jour le 18/01/2023

Le syndicat allemand IG Metall met à nouveau en cause Tesla pour des heures de travail excessives et des conditions de travail potentiellement injustes ou inadaptées.

Décidément, l’installation en Europe de Tesla est loin d’être un long fleuve tranquille. Après avoir longtemps été au prises avec les écologistes qui ont retardé de plusieurs mois l’ouverture de la Gigafactory de Berlin, c’est maintenant les syndicats qui s’en mêlent. IG Metall affirme que certains employés ont exprimé leurs préoccupations.

Il faut dire que Tesla a rencontré des problèmes en Allemagne depuis qu’il a commencé à construire son usine de production Giga Berlin. Certaines préoccupations viennent du gouvernement, d’autres des écologistes et d’autres encore des syndicats. Malgré cela, l’entreprise connaît un succès croissant en Europe, battant des records de ventes et est restée non syndiquée, bien que le PDG Elon Musk ait admis qu’il n’est pas opposé à la syndicalisation si les travailleurs la soutiennent.

IG Metall a apparemment un bureau près de Giga Berlin. Il semble que le syndicat espère finalement aider les travailleurs de l’usine à se syndiquer. Selon les responsables syndicaux qui ont parlé lors de la conférence de presse annuelle d’IG Metall, un nombre croissant de travailleurs Tesla ont remarqué qu’ils travaillent trop d’heures et ont peur de parler à leurs superviseurs.

« Pas assez de temps libre » selon certains employés, soutenus par les syndicats

IG Metall, qui prétend être en contact régulier avec les travailleurs de Giga Berlin, a rapporté que les travailleurs sont mécontents d’avoir très peu de temps libre, pas de temps pour la famille et pas de temps de récupération après le dur travail. Certains travailleurs ont ensuite déclaré que les accords de confidentialité augmentent leur peur de s’exprimer. La porte-parole d’IG Metall Berlin-Brandenburg-Sachsen, Irene Schulz, a déclaré dans une déclaration :

Sur le même sujet :  Tesla condamné pour "publicité mensongère" à propos de son système de conduite autonome

« Les travailleurs ont commencé chez Tesla avec un grand enthousiasme pour le projet. Au fil du temps, nous constatons que cet enthousiasme diminue. Tesla ne fait pas assez pour améliorer les conditions de travail et laisse trop peu de temps pour le loisir, la famille et la détente ».

Pour aggraver les choses, certains politiques locaux s’inquiètent des informations partagées par IG Metall. Dans certains cas, les politiques ont appelé le gouvernement de l’Etat de Brandenburg à enquêter plus en profondeur sur les allégations. Le politique chrétien-démocrate Christian Baeumler a déclaré : « Le gouvernement de l’Etat de Brandenburg doit faire respecter la sécurité au travail à travers des inspections régulières et des sanctions appropriées en cas de violation des normes ».

Quand le capitalisme américain rencontre le syndicalisme européen, il y a forcément de l’électricité dans l’air, et ce n’est pas celle des batteries de Tesla.

Source

Sur le même sujet :  Les Tesla Model S et Model X Dual Motor version 2023 sont disponibles