Norme WLTP

Autonomie des voitures électriques : comprendre la norme WLTP

Dossiers pratiques

La transition vers la mobilité électrique est en marche, et avec elle vient la nécessité de comprendre les normes et les réglementations qui régissent ce nouvel univers.

L’une des normes les plus importantes pour évaluer les performances des véhicules électriques est le cycle de conduite WLTP. Mais en quoi consiste cette norme et pourquoi elle est cruciale pour mesurer l’autonomie des voitures électriques ?

Qu’est-ce que la norme WLTP ?

La norme WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicles Test Procedure) est un protocole de test mondial développé par l’Organisation des Nations Unies (ONU) visant à mesurer les émissions et la consommation de carburant des véhicules légers, y compris les voitures électriques. Il a été introduit pour remplacer l’ancienne procédure de test NEDC (New European Driving Cycle), qui était devenue obsolète en raison de son manque de représentativité par rapport aux conditions de conduite réelles.

Comment fonctionne le cycle WLTP ?

Le cycle WLTP est conçu pour simuler des conditions de conduite plus réalistes que celles du NEDC. Il prend en compte un éventail plus large de paramètres, notamment la vitesse moyenne, les accélérations, les décélérations et les périodes d’arrêt, ce qui le rend plus représentatif de la conduite quotidienne. Le test WLTP comprend quatre phases :

  1. Phase de faible vitesse : Simule la conduite en ville à des vitesses relativement basses.
  2. Phase de vitesse moyenne : Représente la conduite en zone périurbaine à des vitesses plus élevées.
  3. Phase de haute vitesse : Simule la conduite sur autoroute, à des vitesses plus élevées.
  4. Phase d’arrêt : Prend en compte les périodes d’arrêt pendant le trajet.
Sur le même sujet :  Voiture électrique : 5 modèles à moins de 100 € par mois

Pourquoi la norme WLTP est-elle importante pour les voitures électriques ?

La norme WLTP est cruciale pour évaluer l’autonomie réelle d’une voiture électrique. En simulant des conditions de conduite variées et réalistes, le cycle WLTP offre une estimation beaucoup plus précise de l’autonomie que ne le faisait le NEDC. Cela signifie que les consommateurs peuvent avoir une confiance plus grande dans les chiffres d’autonomie annoncés par les constructeurs, car ils sont plus en phase avec les conditions réelles de conduite.

autonomie consommation cycle WLTP efficience Norme

Related Posts