Tesla demande au juge de mettre en pause le procès pour discrimination raciale généralisée intenté par la DFEH du CA

Actualités France

Publication ou dernière mise à jour le 20/04/2022

Le fabricant américain de véhicules électriques Tesla a demandé instamment à un juge californien de mettre en pause un procès intenté par le Département de l’emploi et du logement équitable (DFEH), qui accuse la société de racisme généralisé dans son usine de Fremont. Le fabricant de véhicules électriques a fait remarquer que l’État doit enquêter davantage sur les allégations de la poursuite, et qu’il devrait également laisser une chance au litige d’être réglé.&nbsp ;

Les récentes démarches de Tesla ont été déposées lundi devant le tribunal d’État d’Oakland. Le document a révélé quelques détails intéressants sur l’entreprise. Un : Tesla a indiqué qu’elle emploie actuellement 20 000 personnes à l’usine de Fremont. Et deux : elle fait également l’objet d’une enquête de la Commission américaine pour l’égalité des chances en matière d’emploi (EEOC). Cela dit, Tesla a noté dans son dépôt que le DFEH a peut-être précipité son action en justice dans le cadre d’une « guerre de territoire » avec l’agence fédérale.

L’équipe juridique de Tesla a noté que le DFEH a simplement effectué une “enquête sommaire&#8221 ; sur le constructeur de véhicules électriques avant de poursuivre la société. Le DFEH n’aurait pas partagé de nombreuses plaintes de travailleurs avec Tesla après le dépôt de la plainte. L&#8217équipe juridique de Tesla a donc fait valoir que le DFEH a en fait violé une loi de l&#8217État qui exige que l&#8217agence prenne plusieurs mesures avant de déposer une plainte contre un employeur.

Le DFEH a mené une enquête sommaire sans interroger de témoins clés, sans demander de documents clés et sans jamais mettre les pieds dans l’usine de Fremont « , peut-on lire dans le dossier de Tesla.

En fin de compte, Tesla cherche à suspendre le procès pendant 120 jours et éventuellement à inciter le DFEH à tenter une médiation extrajudiciaire avec le constructeur de véhicules électriques. Le DFEH, pour sa part, n&#8217a pas émis de commentaire sur les récents efforts de Tesla. Un porte-parole de l’EEOC a également refusé de commenter sa propre enquête sur Tesla.&nbsp ;

Les efforts actuels de Tesla&#8217…

Source : www.teslarati.com