La première station de commutation de batteries de Nio construite en Europe est en route pour l’Allemagne

Actualités France

Publication ou dernière mise à jour le 23/09/2022

Le texte sur les conteneurs du camion est on ne peut plus clair. Nio, le constructeur automobile chinois qui dispose d’un réseau assez étendu de stations d’échange de batteries opérationnelles sur son marché national, va installer des stations d’échange en Europe également. Au fait, Nio fabriquera ces stations de commutation de batteries en Europe.

Des stations de commutation de batteries en Europe aussi

Lorsque Nio a annoncé qu’elle allait commencer à vendre ses voitures en Europe également, il n’était pas encore tout à fait clair si elle allait installer ces stations de commutation de batteries ici aussi. En effet, nous disposons déjà d’un bon nombre de stations de recharge rapide dans de nombreux pays européens. Lire aussi : Pourquoi les Tesla n'ont pas cette fonction géniale ?. Mais Nio a décidé que ces stations de commutation apporteraient une valeur ajoutée en Europe également et constitueraient un élément essentiel de son offre de services.

Le problème de batterie du Chevy Bolt EV 2017-2019 a une solution, visite du concessionnaire requise
Lire aussi :
Les propriétaires de modèles Chevrolet Bolt EV 2017-2019 ont dû faire face…

Production en Hongrie

Le constructeur automobile chinois, qui dispose déjà de quelque 1 000 stations de commutation opérationnelles dans le pays, prévoit d’en avoir 1 000 autres en dehors de la Chine d’ici 2025. Une proportion importante de ces derniers sera installée par Nio en Europe. Lire aussi : La SEC repousse les allégations de harcèlement d’Elon Musk. C’est pourquoi Nio les construira également en Europe et a récemment ouvert une usine de production en Hongrie à cet effet.

La première station Nio fabriquée là-bas est maintenant en route pour l’Allemagne. Où exactement, Nio laisse cela dans le…

Source : e-drivers.com

Voir l’article :
Le moteur du BMW X2 M35i passe enfin sous le capot des…