La mission Uranus lancée par SpaceX est une priorité de la nouvelle étude décennale.

Actualités France

Publication ou dernière mise à jour le 21/04/2022

Les Académies nationales des sciences, de l’ingénierie et de la médecine ont publié leur dernière enquête décennale sur les sciences planétaires et l’astrobiologie, révélant une recommandation selon laquelle la NASA doit donner la priorité au développement d’une mission phare vers Uranus dont le lancement est prévu sur la fusée Falcon Heavy de SpaceX.

Connue sous le nom d’Uranus Orbiter and Probe ou UOP, la proposition de mission est en cours de développement par une équipe de scientifiques et d’ingénieurs de la NASA, de l’Université de Californie et de l’Université Johns Hopkins depuis plusieurs années. En fait, un concept très similaire s&#8217est classé troisième dans les recommandations phares de l&#8217enquête décennale 2013-2022 des Académies, réitérant son importance centrale et sa valeur potentielle aux yeux des dizaines de contributeurs de l&#8217enquête. Selon ses créateurs, dans sa dernière itération, l’Uranus Orbiter and Probe a le potentiel de répondre entièrement ou partiellement à 11 des 12 questions primaires autour desquelles s’est structurée la dernière enquête décennale.

De plus, l&#8217enquête affirme indirectement que si ce n&#8217était pas l&#8217existence d&#8217une technologie spécifique, le choix entre une mission vers Uranus ou vers Neptune aurait été sans appel. Cette clé de voûte : La fusée Falcon Heavy de SpaceX.

Ok, parlons de la ligne supérieure #PlanetaryDecadal &#8211 ; La sonde et l’orbiteur d’Uranus. Il s’agit de la mission phare la plus recommandée par la NASEM pour étudier le système uranien.

Elle est basée sur un Falcon Heavy lancé en 2031 ou 2032, en supposant que la NASA s’en occupe, avec une croisière de 13 ans. pic.twitter.com/ffDgrqsKpF

&mdash ; Podcast WeMartians (@We_Martians) 19 avril 2022

Bien que les auteurs de l&#8217enquête ne mentionnent pas explicitement SpaceX dans le contexte d&#8217UOP, ils déclarent que “une mission sur Uranus est privilégiée car il existe un concept de mission de bout en bout qui peut être mis en œuvre dans la décennie 2023-2032 sur les véhicules de lancement actuellement disponibles.&#8221 ; En réalité, il n’y a que…

Source : www.teslarati.com