Electrify America lève 450 millions de dollars pour accélérer son expansion

Actualités France

Publication ou dernière mise à jour le 29/06/2022

28 juin 2022 à l’adresse 12:59pm ET

Electrify America a annoncé aujourd’hui qu’elle a levé 450 millions de dollars d’investissements en actions dans la société, à une évaluation post-money de 2,45 milliards de dollars.

Deux entreprises ont participé à ce tour de table – Siemens, par le biais de sa branche de financement Siemens Financial Services (SFS), et le groupe Volkswagen.

Dans le cas de Siemens, il s’agit d’un « faible montant à trois chiffres en millions de dollars américains » (l’un des plus gros investissements de Siemens dans le transport électrifié) plus un siège au conseil d’administration. L’entreprise allemande est ainsi devenue le premier investisseur externe d’Electrify America.

Le groupe Volkswagen, dont Electrify America est issu, augmente son investissement en capital dans Electrify America au-delà de son engagement initial de 2 milliards de dollars jusqu’en 2026.

Selon le communiqué de presse, l’investissement de Siemens jette les bases d’une collaboration future entre Siemens Smart Infrastructure et Electrify America sur les technologies et les services.

Il n’y a pas de détails, mais étant donné que Siemens est un fabricant majeur de chargeurs rapides DC, nous pourrions bientôt voir plus de chargeurs Siemens dans les stations Electrify America.

Electrify America se décrit comme le plus grand réseau ouvert de recharge ultra-rapide de véhicules électriques en Amérique du Nord. Le site Web de la société indique 758 stations en service et 76 à venir, avec 2 537 prises CCS et 743 prises CCS-CHAdeMO, ainsi que 116 points de charge CA de niveau 2.

Le plan pour les États-Unis et le Canada (par le biais d’Electrify Canada) est d’avoir plus de 1 800 stations de recharge avec plus de 10 000 chargeurs individuels d’ici 2026.

En 2021, l’entreprise a enregistré 1,45 million de sessions de recharge de clients (en hausse de 441 % sur un an, contre 268 000 en 2020).

Thomas Schmall, membre du conseil d’administration de Volkswagen Group pour la technologie et PDG de Volkswagen Group Components souligne :

Source : insideevs.com