Data leaked appears to show Tesla Autopilot malfunctions - electrive.com

Des problèmes techniques majeurs pour le Système Autopilot de Tesla ?

Actualités

Des données divulguées semblent montrer des dysfonctionnements d’Autopilot de Tesla.

Selon une fuite de données obtenue par le journal allemand, Handelsblatt, Tesla rencontre des problèmes techniques plus importants que ce qui avait été précédemment annoncé concernant son système d’assistance à la conduite, Autopilot. Les informateurs ont mis à disposition 100 gigaoctets de données provenant du système informatique de Tesla. Ces données semblent mettre en évidence des problèmes bien plus larges que le simple cas des freinages fantômes.

Le journal a obtenu plus de 23 000 fichiers qu’il a compilés grâce au travail d’une équipe de 13 journalistes. Ces derniers ont travaillé sur la synthèse des plaintes afin de déterminer l’ampleur et les conséquences de la fuite de données. Le Fraunhofer Institute for Secure Information Technology a confirmé l’authenticité de ces données.

Toutefois, Tesla a tenté d’interdire Handelsblatt de publier l’article et a envoyé une lettre d’avocat lui signifiant que le constructeur pensait qu’un employé mécontent était responsable de la fuite d’informations. Tesla a soumis un argument selon lequel l’employé concerné aurait abusé de son accès en tant que technicien de service pour détourner des informations de l’entreprise et violer l’accord de non-divulgation qu’il avait signé. L’avocat de Tesla affirme que cet acte de la part de l’employé constitue également une infraction à la politique de gestion de données et de pratiques de l’entreprise, ainsi que du droit européen et allemand.

Le journal allemand Handelsblatt a posé 65 questions à Tesla, mais malgré la réponse menaçante d’un avocat, le constructeur automobile américain a refusé de répondre.

Les données de la fuite contiennent plus de 2 000 plaintes concernant l’accélération automatique, ainsi que plus de 1 500 signalant des problèmes de freinages, entraînant 139 freinages d’urgence non désirés et 383 fausses alertes de collision (appelées freinages fantômes). Le nombre d’accidents enregistrés est supérieur à 1 000. Les plaintes remontent à 2015, et les plus récentes sont datées de mars 2022. Au cours de cette période, Tesla a livré environ 2,6 millions de véhicules équipés de Autopilot.

Sur le même sujet :  La conduite autonome complète de Tesla disponible avec la mise à jour v12

Bien que la plupart des plaintes proviennent de clients américains, des problèmes ont également été enregistrés en Europe et en Asie. Handelsblatt a contacté des clients en utilisant les coordonnées obtenues dans la fuite, et certaines informations ont été confirmées. Des informations supplémentaires devraient être communiquées prochainement, notamment un rapport secret présumé.

Les enjeux

Cette fuite de données pourrait avoir de larges répercussions pour Tesla. L’entreprise risque de subir de lourdes pertes financières et une intimté de ses processus pourrait compromettre la confiance de ses clients.

Les conséquences

Les problèmes liés au logiciel Autopilot pourraient mener à des conséquences désastreuses telles que des accidents, des blessures, voire même des vies perdues. Tesla serait-t-il en mesure de résoudre ces problèmes ? Les clients seront-ils prêts à continuer d’utiliser le système Autopilot en dépit des risques révélés par cette fuite de données ? Seule l’avenir nous le dira.

Source : www.electrive.com

Autopilot dysfonctionnements montrer Tesla

Related Posts