Votre prochaine voiture électrique sera probablement une marque chinoise. Voici pourquoi

Actualités France

Publication ou dernière mise à jour le 28/09/2021

Qu’il s’agisse de Peugeot traversant les boulevards de Paris ou de Volkswagen circulant sur les autoroutes allemandes, certaines marques automobiles européennes connaissent aussi bien le pays qu’elles représentent que n’importe quelle attraction touristique célèbre.

Mais alors que le monde entre dans l’ère du véhicule électrique (VE), sommes-nous sur le point de voir un changement radical dans l’identité et la composition des rues européennes ?

La qualité et, plus important encore, l’abordabilité des véhicules électriques chinois deviennent une situation qu’il est de plus en plus difficile pour les fabricants européens d’ignorer d’année en année, et ce n’est peut-être qu’une question de temps avant que le marché ne soit inondé d’importations en provenance de Chine.

Comment les constructeurs chinois ont-ils pu prendre un tel pied dans la révolution des véhicules électriques et pourquoi leurs voitures sont-elles si abordables ?

État des lieux

La divergence dramatique du prix des véhicules électriques sur les marchés occidentaux est peut-être le premier et le plus illustratif point de départ.

Selon un rapport de la société d’analyse de données automobiles Jato Dynamics, le prix moyen d’une voiture électrique neuve en Chine depuis 2011 est passé de 41 800 € à 22 100 €, soit une baisse de 47 %. À l’opposé, le prix moyen en Europe est passé de 33 292 € en 2012 à 42 568 € cette année – un…

Lire la suite (en anglais)…

www.euronews.com

Sur le même sujet :  Essai Peugeot 308 SW (2021): nos photos de la nouvelle compacte française dans sa version break